Versión para impresora

Current Size: 100%

[ES] A la Garette on s’y arrête !

Curiosidad Julien - Animateur web Por Julien - Animateur web, 30 julio 2018

Belle initiative proposée par Gaétan Rageon, guide batelier à l’embarcadère Venise verte Evasion, aidé par Michel Toussaint et Viviane Mady. Faire découvrir et faire parler du village-rue de La Garette au travers d’une trentaine de photos accrochées sur les murs et volets des maisons. Cette exposition sera visible tout l'été.

Amis touristes et maraîchins, plongez-vous dans l’histoire de ce village-rue, venez revivre ce marais d’antan où la barque était le véritable moyen de transport et l’outil de travail : elle permettait de ramasser le lait, le transport des bêtes, des troncs de bois, du fumier… Presque chaque maison avait un accès à l’eau et tout transitait par la Sèvre. La Garette au début du siècle était un véritable trait d’union entre la Saintonge et la Gâtine, un véritable port.

Venez aussi faire connaissance avec ces familles qui ont contribué à faire connaître le marais. Evoquons la famille Largeaud Bouyer, qui démarra l’activité au sein de la ferme dès 1925, du côté de l’Hôtel actuel. Les enfants et petits-enfants ont repris le flambeau en déplaçant l'embarcadère quelques centaines de mètres plus loin. L’Amiral Célestin Cardinaud, mutilé de la première guerre, contribuera aussi largement à la promotion du Marais poitevin en créant également un embarcadère et une auberge, à la fin des années 30. Quoi de plus pittoresque, voire exotique, qu’une balade en barque ? Regardez cette photo d’embarcadère, peu de choses ont changé, c’est toujours un embarcadère (Venise Verte Evasion), et l’on reconnait la passerelle.

Profitez aussi de votre balade, pour admirer l’architecture de cette rue, ses portes magnifiques et ses commentaires, ses pierres gravées sur le sol (en référence à la végétation locale), ou sculptées.

La Garette a accueilli d’illustres visiteurs ! Henri III de Navarre, futur Henri IV, en séjour au château de Mursay, près d’Echiré, passa à La Garette en 1576. C’est grâce à lui que les travaux d'assèchement entrepris au XI ème siècle par les moines des cinq abbayes du Bas-Poitou ont été poursuivis.

Depuis l'Hôtel-restaurant La vieille Auberge, vous cheminerez au fil des années, jusqu'au port, pour voir le village d'aujourd'hui et ses activités, en écoutant les oiseaux, qui salueront votre passage.

Bonne visite à La Garette !

  • Français
  • English
  • Español